St Valentin: 92 dB Wesh!

St-valentin

En ce jour de St Valentin il faut que je vous avoue quelque chose, je ronfle… oui pour une fille ce n’est pas très glamour… et de surcroît je m’endors en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire. Je décide donc pour soulager les oreilles de mon bien-aimé de consulter un pneumologue. Et me voilà de retour chez moi branchée à une multitude de capteurs pour mesurer l’ampleur des dégâts. Et bien si j’ai parfois du mal à m’imposer je me surpasse pendant mon sommeil des ronflements à 92 dB!!! Oui oui l’équivalent d’une débroussailleuse, d’une scie circulaire…et j’en passe! La solution selon mon médecin : « vous ne fumez pas, vous n’êtes pas en surpoids, pas de déviation de la cloison nasale, et bien votre conjoint n’a qu’à mettre des boules quies »… si c’est le médecin qui le dit !

Bonne St Valentin, en espérant que vos oreilles sont épargnées.

Julie

 

L’olivette

illus-olivette

Après sept ans passés au Canada je comptais bien profiter de la Provence! C’est donc pleine d’entrain que j’ai voulu tenter l’aventure de l’olivette! Petite nous allions le temps d’un weekend aider mon oncle à ramasser les olives. C’est un souvenir que je chéris car nous nous retrouvions, la famille au grand complet tantes, oncles, cousins, cousines, grand-mère autour d’une activité commune.

Cette année les oliviers ploient sous le poids de leurs fruits et je me mets donc en tête de ramasser suffisamment d’olives pour avoir ma motte au moulin.

Dans mon souvenir le tout était expédié en l’espace d’un weekend… je ne me doutais pas encore dans quelle épopée j’étais lançais!

1- trouver des oliviers (la base)
2- Installer les filets
3- S’inscrire au moulin
4- Demander des conseils avisés
5- S’équiper de peignes à olives et de manches pour gauler. Acheter les caisses rouges ajourées (les seules qui soient acceptées au moulin!)
6- Emprunter une trieuse et un souffleur
7- Trouver un espace au sec et à l’abri de la lumière pour pouvoir étaler les olives 4 à 7 jours avant le moulin pour une conservation adéquate
8- Penser aux contenants pour l’huile

Bon mais tout ça je l’ai plus ou moins découvert au fur et à mesure. Et j’avais oublié l’essentiel! La main-d’oeuvre! Et oui les oncles et tantes sont trop vieux pour ce genre d’activités et les cousins cousines ont autre chose à faire ou sont aux quatre coins du pays. Parce-qu’à par un petit coup de main j’ai dû me débrouiller toute seule… et bien je m’en souviendrai! Une fois passé les sentiments de retour à la terre et de Manon des sources je commence à sentir ma douleur! Assise sur une branche je brosse, tire, cueille, peigne, gaule quand (grand moment de solitude) la branche cède sous mon poids … je me suis agrippée tant bien que mal et j’ai réussi à hisser mon postérieur que j’avais visiblement sous-estimé en lieu sur! Allé encore 6 arbres à faire!

Mais après avoir bataillé pendant 4 jours j’ai mes 150 kg!!! Ne pas sous-estimer le nettoyage! Enlever toutes les feuilles c’est du boulot!

Et puis le grand jour! Le rendez-vous au moulin! Je vais vous passer la séance de drague d’1h30 parce-qu’il faut attendre que les olives se fassent presser et que le monsieur du moulin est particulièrement content de voir une jeune fille (-60 jours avant la trentaine) et le résultat: 27 L !!!

Oublié les égratignures et les courbatures!!!

Si jamais vous vous lancez dans cette aventure voici des étiquettes à télécharger, imprimer et coller sur vos bouteilles.

Julie

 

2016

carte voeux 2016

Très bonne année 2016 à tous et à toutes ! On vous souhaite que du bonheur !
On vous réserve de jolies choses alors restez dans les parages !

Julie & Mathilde